La Congrégation des Ancelles du Sacré Cœur de Jésus est née à la fin du XIXème siècle, en Espagne.

L’intention de ses fondatrices, Sainte Raphaëlle Marie et sa sœur, Mère Pilar, a été de créer une famille avec une mission particulière dans l’Église : réparer le Cœur de Jésus, avec une vie centrée dans l’Eucharistie, par sa célébration et l’adoration.
La mission est centrée essentiellement sur l’éducation évangélisatrice, dans des écoles de primaire, collèges et lycées, paroisses, quartiers, résidences universitaires et centres spirituels.

La Congrégation a vu le jour en Espagne, pays de ses fondatrices ; celles-ci étant nées à Pedro Abad, à côté de Cordoue. Dès le début, Sainte Raphaëlle Marie a voulu que les Ancelles soient « universelles comme l’Église », c’est-à-dire, disponibles pour servir où c’est nécessaire. Le désir de « mettre le Christ à l’adoration des peuples » nous amène en tout lieu ou situation où son Cœur a besoin de réparation.

Aujourd’hui nous sommes environ 1100 Ancelles répandues dans 130 communautés, en 23 pays. Nous avons reçu en « héritage » de Sainte Raphaëlle Marie une manière de regarder le monde avec espoir et miséricorde, découvrant en ces lieux où la vie n’est pas respectée, les besoins de réparation, les « blessures » qui ont besoin de l’amour du cœur doux et humble de Jésus.